La Chambre réagit au dernier budget provincial

La présidente de la Chambre de Commerce du Grand Joliette, Me Mariève Gagnon, réagit avec prudence au budget provincial 2014-2015 déposé le 4 juin dernier par le ministre des Finances du Québec, M. Carlos Leitão.

Tel que l’a mentionné dans un récent communiqué Mme Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), dont fait partie la Chambre de Commerce du Grand Joliette, «le budget déposé aujourd’hui est le premier acte de la mise en œuvre d’un exercice de rigueur qui, espérons-le, nous conduira vers l’atteinte de l’équilibre budgétaire et une relance soutenue de l’économie».

La Chambre de Commerce du Grand Joliette, tout comme la FCCQ, souscrit entièrement à cette volonté, mais elle estime toutefois que le contrôle des dépenses de programmes à 1,8% en 2014-2015 et à 0,7% en 2015-2016 est un défi considérable et ce, compte-tenu de la croissance moyenne des dépenses au cours des 10 dernières années.

Par ailleurs, la Chambre reçoit avec étonnement la décision de réduire de l’ordre de 20% l’aide fiscale destinée aux entreprises, alors que le gouvernement lance au même moment son dialogue social sur la fiscalité et remarque que le geste ne s’accompagne pas d’une analyse coût-bénéfice. La Chambre souligne qu’il devient très difficile d’en prédire les effets sur l’économie.

La Chambre accueille positivement les gestes visant l’investissement privé des entreprises d’ici et d’ailleurs, ainsi que plusieurs autres gestes concrets proposés par le gouvernement en vue de créer un climat stable, prévisible et incitant à l’amélioration de la productivité. Diverses mesures régionales auront sans aucun doute un effet sur le territoire de la MRC Joliette et de Lanaudière.

Régions

– 1,2 G$ dans les infrastructures municipales, sportives, communautaires et de loisirs
– Redémarrage du programme des petites centrales hydroélectriques

Stratégie maritime

– Déploiement de la stratégie maritime affectant plusieurs secteurs économiques (tourisme, construction navale, pôle logistique intermodal, croisières-excursions, pêche durable, biotechnologies marines, etc.)
– Instauration de nouveaux incitatifs fiscaux pour favoriser l’industrie maritime

Plan Nord

– Relance du Plan nord et investissements en infrastructures
– Investissement de 1 G$ pour la création du Fonds Capital Mines Hydrocarbures
– Étude du nouveau lien ferroviaire pour l’accès à la fosse du Labrador
– 100 M$ pour la formation des peuples autochtones

Ressources naturelles

Forêt
– 570 M$ pour un plan de financement pour l’exploitation durable de la forêt
– 20 M$ sur 3 ans pour le soutien à l’acquisition d’équipements forestiers
– 20 M$ pour le développement de la filière biomasse

Électricité
– Construction d’une 4ième ligne de transport depuis le Nord
– Utilisation des surplus d’énergie comme avantage concurrentiel

Entreprises et monde municipal
– Entente Québec-municipalités: ouvrir la voie à un partage des redevances minières, pétrolières et gazières avec les municipalités et les communautés locales
– Projets spécifiques pour Montréal, métropole et Québec, capitale

PME

– Réduction du taux d’imposition aux PME manufacturières de 8% à 4%
– Déduction pour la stimulation des exportations pour les entreprises manufacturières (déduction additionnelle pour les coûts de transport des PME manufacturières en région)
– Soutien à l’innovation par l’instauration du programme Créativité Québec (150 M$)
– Nouveau Fonds de capital de risque pour le démarrage et la croissance des entreprises (375 M$) et un soutien particulier pour le secteur des sciences de la vie
– Comité sur la simplification administrative: volonté du gouvernement de réduire de 20% les formalités administratives d’ici la fin de 2015
– Congé de cotisation au Fonds des services de santé pour l’embauche de travailleurs spécialisés

Exportations

– 20 M$ sur trois ans pour Export Québec

Mme Bertrand, qui était de passage à la tribune de la Chambre de Commerce du Grand Joliette en décembre dernier, conclut sur le budget en mentionnant que: «somme toute, les cibles choisies et la volonté exprimée sont encourageantes. La rigueur et les moyens déployés doivent nous permettre rapidement de retrouver notre capacité d’innover et de prospérer».